9 députés de la Majorité lancent un appel à une délégation de Gilets Jaunes

Issus de la société civile, un an après notre élection en tant que député(e)s, nous décidons de nous mobiliser et nous proposons de rencontrer des représentants des Gilets Jaunes pour le nombre de séances de travail nécessaires afin de trouver, ensemble, une voie de sortie raisonnable à une situation de blocage.

Le mouvement des gilets jaunes est un mouvement de protestation, à l’origine centré sur la hausse des prix du carburant automobile. À présent, il se fait l’écho d’une série de revendications assez hétéroclites, légitimes lorsqu’elles sont constructives.

Nous, parlementaires de la Majorité, élus des territoires, nous entendons leurs voix, nous entendons la colère et les souffrances exprimées depuis plus de deux semaines par nos concitoyens principalement situés en zones rurales et péri- urbaines.

La défiance envers les systèmes politiques précédents, nous avons pu l’éprouver il n’y a pas si longtemps. Cela a même fondé notre propre engagement en politique. Notre modèle politique et social est en crise.

La campagne présidentielle d’Emmanuel Macron a fait souffler un vent d’espoir en fixant un cap clair : celui de réformer notre pays et une promesse, celle du redressement économique du pays dans la justice sociale pour une réelle égalité des chances. Assurons et préservons l’avenir des générations futures !

Cette démarche nous l’entreprenons car nous en avons le devoir, la légitimité et la capacité.

Nous sommes des citoyens élus. Nous représentons un territoire et, en même temps, la Nation. Nous représentons la diversité des opinions et, en même temps, l’intérêt général.

C’est parce qu’il y a moins de deux ans nous étions chacune et chacun dans la vie civile avec des expériences et des parcours différents, que nous ne pouvons rester les bras croisés. La préservation et la transformation de notre République nécessitent des médiateurs et des pacificateurs.

Nous croyons dans le génie français et en notre capacité à faire preuve, ensemble, de créativité, d’audace et de sincérité.

Nous croyons à une démarche de concertation, un nouveau dialogue social portant l’ambition de co-construire une vision partagée d’un nouveau pacte social. Il reviendra au Gouvernement la tâche de proposer des mesures qui rendent l’effort des Français soutenable.

Nous devons, collectivement, réussir. Nous devons, ensemble, réagir pour l’intérêt de la France, pour l’intérêt de tous ; Sans justice sociale, point de salut.

Sur tout le territoire, bon nombre d’initiatives locales sont prises par des citoyens qui s’engagent et des parlementaires de bonne volonté.

Nous, déput(é)s de la Majorité, proposons à des représentants des Gilets Jaunes de saisir notre main tendue et de venir à notre rencontre en vue de travailler avec nous, à l’Assemblée nationale, Maison des citoyens par excellence.

Nous proposons à cette délégation des Gilets Jaunes de venir échanger avec nous au coeur de la Fabrique de la loi. Venez contribuer à de nouvelles formes d’expression citoyennes et démocratiques.

La France est une grande nation, elle mérite que tous ses enfants, que tous ses talents participent, dans un même élan à sa réussite. Bâtir le grand dessein français ne peut se faire que dans la cohésion et la justice sociale.

 

Aude Amadou, Députée LaRem de Loire-Atlantique ( 4e circonscription )
Xavier Batut, Député LaRem de Seine-Maritime ( 10e circonscription )
Christophe Blanchet, Député LaRem du Calvados ( 4e circonscription )
Blandine Brocard, Députée LaRem du Rhône ( 5ème circonscription )
Audrey Dufeu Schubert, Députée LaRem de Loire-Atlantique ( 8e circonscription )
Bruno Fuchs, Député apparenté Modem du Haut-Rhin ( 6e circonscription )
François Jolivet, Député LaRem d’Indre ( 1re circonscription )
Loïc Kervran, Député LaRem du Cher ( 3e circonscription)
Pierre-Alain Raphan, Député LaRem de l’Essonne ( 10e circonscription )

 

Contact :Zakia Mortreau – +33618923108