Taxe d’habitation

La taxe d’habitation va-t-elle vraiment disparaître ?

Oui, la taxe d’habitation est un impôt injuste qui va être entièrement supprimé.

Soulager les Français du paiement de la taxe d’habitation était en effet un engagement de campagne d’Emmanuel Macron, et cet engagement sera respecté.

Pourquoi ?

Parce que cette taxe est reconnue par tous et depuis longtemps comme un impôt inéquitable ; ainsi, pour deux logements parfaitement identiques, elle peut varier du simple au triple selon le territoire dans lequel ces logements sont situés ; elle est ainsi souvent beaucoup plus élevée dans les villes périphériques ou les centres bourgs de province que dans les grandes villes comme… Paris!

Voté par le Parlement dans la loi de finances pour 2018, cette suppression sera progressivement mise en œuvre sur trois années (2018, 2019 et 2020). Ainsi, le montant à payer pour les 80% foyers directement concernés par cet engagement sera réduit chaque année d’un tiers jusqu’à sa complète disparition.

La première réduction sera donc visible pour les contribuables dès l’automne 2018, à réception de leur avis de taxe d’habitation.

De plus, si la priorité était – assez logiquement – de soulager en premier lieu les 80% de Français les moins aisés, nous savons que le caractère injuste de cet impôt l’est pour tous.

C’est pourquoi le Président de la République a déclaré sa volonté de supprimer la taxe d’habitation pour tous les Français – incluant donc les 20% les plus riches – d’ici 2021.

De plus, cette suppression d’impôt n’occasionnera aucune perte financière pour les communes qui en touchaient jusqu’alors le produit puisque l’opération s’effectuera par dégrèvement direct des contribuables par l’État et que les montants correspondants seront eux reversés par l’État aux communes.

Enfin, la taxe d’habitation ne sera remplacée par aucun autre impôt : contrairement à d’autres exemples que nous avons connus par le passé, toute création d’un nouvel impôt de compensation a été exclue.

L’objectif est bien de financer la suppression de cette taxe par des économies sur le budget de l’État afin de ne pas remettre en cause les objectifs de réduction des déficits publics.

En 2021, la taxe d’habitation sera donc bien intégralement supprimée pour tous les Français.